Respect des droits de l’homme

 

Nous respectons les droits de l’homme fondamentaux de tous les individus tels qu’ils sont décrits dans la Déclaration universelle des droits de l'homme des Nations Unies. Notre Déclaration des droits de l’homme décrit notre engagement à respecter les droits de nos collaborateurs, clients et partenaires commerciaux et nous attendons d’eux qu’ils en fassent autant. Nos attentes envers nos fournisseurs sont décrites dans notre Code de conduite à l’intention des fournisseurs. De plus, nous continuons d’évaluer l’évolution des questions relatives aux droits de l’homme. Compte tenu de la complexité de ces questions, nous collaborons fréquemment avec des experts et des groupes de notre secteur pour acquérir des connaissances et mettre au point des programmes visant à protéger les droits de l’homme.

 

Lutte contre la traite des êtres humains

 

Hyatt a adopté une position très ferme sur l’identification et la mise en place de mesures pour empêcher la traite des êtres humains, y compris l’exploitation d’adultes et d’enfants à des fins sexuelles et de travail forcé, dans le cadre de notre sphère d’influence. Nous sommes conscients que la traite des êtres humains peut avoir lieu dans le secteur du tourisme et nous avons pris des mesures qui renforcent notre engagement sur ce point.

 

En plus des politiques et programmes internationaux, Hyatt respecte la loi britannique sur l’esclavage moderne (UK Modern Day Slavery Act), et a été parmi les premières enseignes du secteur du tourisme à signer le Code de conduite (The Code) de l’organisation ECPAT (End Child Prostitution and Trafficking, Mettre fin à l’exploitation des enfants à des fins sexuelles et de travail forcé) en 2015 et soutient l’initiative Blue Campaign (Campagne bleue) du département américain de la sécurité intérieure pour mettre fin à la traite des êtres humains. De même, Hyatt travaille régulièrement avec les forces de l’ordre locales dans le cadre de la préparation et de l’organisation d’événements sportifs internationaux pour renforcer la sensibilisation sur la traite des êtres humains. Enfin, Hyatt soutient les Principes sur le travail forcé du Partenariat international pour le tourisme (International Tourism Partnership, ITP) mis au point en 2018.

 

Formation des collaborateurs sur la notion de « faire la différence »

 

Identifier les signes de possibles cas de traite d'êtres humains et savoir comment les signaler est essentiel. La formation sur la traite des êtres humains est un standard de l’enseigne s’appliquant à tous les hôtels Hyatt, y compris les établissements franchisés, et elle est disponible dans 12 langues. Ces modules de formation font partie des supports utilisés dans le cadre de l’intégration des nouvelles recrues dans les établissements gérés par Hyatt. Ils font aussi partie de la formation obligatoire sur la conformité pour les postes clés et sont mis à la disposition de nos partenaires de franchise qui doivent proposer cette formation ou une formation équivalente. De plus, une version optimisée de la formation a été mise au point à l’intention des équipes de sécurité à l’échelle internationale pour leur apprendre à interagir avec de potentielles victimes et les autorités lorsqu’un cas est signalé.

 

Aider les jeunes adultes vulnérables et les survivants

 

En plus de nos politiques et programmes, Hyatt soutient des programmes fondamentaux comme le Projet d’initiative pour la carrière des jeunes (Youth Career Initiative, YCI), qui fournit aux jeunes adultes en situation de vulnérabilité sur le plan de l’exploitation, des drogues et de la criminalité, les compétences nécessaires à l’obtention d’un emploi sûr au sein du secteur du tourisme. En partenariat avec le Bureau de surveillance et de lutte contre la traite des êtres humains du département d’État américain, YCI a mis au point des programmes permettant d’utiliser les hôtels comme des plateformes de formation afin de proposer aux jeunes adultes ayant échappé à la traite plus de 700 heures de cours et de formation pratique.

 

Union du secteur du tourisme

 

En compagnie de nos sociétés homologues, nous avons travaillé avec le Partenariat international pour le tourisme (International Tourism Partnership, ITP) pour mettre au point une Déclaration de principes sur la traite des êtres humains. Nous sommes les membres fondateurs du groupe de travail sur les droits de l’homme d’ITP et avons participé à la rédaction des Objectifs 2030 d’ITP dont le but vise à rassembler les acteurs du secteur du tourisme afin de protéger les droits de l’homme.